Famille des Apiacées

Nom latin : Apiaceae

Caractéristiques communes : Appelées aussi Ombellifères (Umbelliferae). Les Apiaceae sont généralement des plantes herbacées annuelles, parfois bisannuelles ou vivaces. La tige est souvent creuse, et porte à l'extérieur des sillons dans le sens de la longueur. Les feuilles sont alternes, sans stipules, et le plus souvent composées à folioles finement découpées, mais certaines espèces ont des feuilles entières (Buplèvre par exemple). Souvent les pétioles sont élargis à leur base, engainant la tige. L'inflorescence typique des Apiacées, justement appelées ombellifères, est l'ombelle qui peut être simple ou composée d'ombellules. Les ombelles sont souvent munies à leur base d'un involucre formé de bractées. Les fleurs, petites, à symétrie pentamère, sont le plus souvent blanches ou jaunâtres, quelquefois rougeâtres comme la fleur centrale de l'ombelle de carotte. Elles comptent 5 pétales et 5 étamines, et ont au centre un ovaire infère à deux carpelles. Les sépales sont absents ou très réduits du fait que le calice est soudé à l'ovaire presque complètement. L'ovaire porte deux styles qui s'élargissent à la base en un disque nectarifère. Les fruits, secs, sont des schizocarpes (diakènes) qui se scindent en deux à maturité, chaque partie contenant une graine.

Caractéristiques courantes : Parfois, les fleurs périphériques de l'ombelle sont irrégulières, avec des pétales externes nettement plus grands, et contribuent à faire de l'ombelle une simili-fleur. Les fruits sont très diversifiés par leurs formes externes : présence de crochets ou d'épines, de protubérances ou de poils, parfois d'ailes, qui sont importants à observer pour la détermination des espèces.

Fleur Caractéristiques
Berce des prés
(Heracleum sphondylium)
Appelée aussi Berce commune, Berce des prés, Berce sphondyle, Grande Berce, la Berce est une plante vivace d'environ 1 mètre, à tige robuste, fortement sillonnée-anguleuse, creuse, velue-hérisséedu genre Heracleum.
Feuilles grandes, pubescentes-blanchâtres en dessous, pennatiséquées, à 3-5 segments ovales, oblongs ou lancéolés, pétiolulés, les inférieures écartés, dentés, lobés ou pennatipartits.
Ombelles à 15-30 rayons.
Fleurs blanches, à pétales extérieurs plus grands, rayonnants, bifides, à lobes oblongs.
Ovaire pubescent.
Fruit glabre, obovale, émarginé au sommet.
Commissure à 2 bandelettes.
Inflorescence : ombelle d'ombellules.
Sexualité : androdioïque.
Ordre de maturation : protandre.
Pollinisation : entomogame.
Période de floraison : Juillet - Septembre.
Fruit : akène, dissémination anémochore.
Près et bois humides, dans presque toute la France ; nul dans la région méditerranéenne. Presque toute l'Europe.
Buplèvre étoilé
(Bupleurum stellatum)
Le Buplèvre étoilé est une plante vivace de 10 - 40 cm, dressée, d'un vert glauque du genre Bupleurum.
Tige pleine, simple ou presque simple, longuement nue inférieurement.
Feuilles à 1 nervure, fortement veinées en réseau, à réticulation fine et serrée, les radicales gazonnantes, linéaires ou lancéolées, les caulinaires 1-3, plus courtes, embrassantes.
Ombelles à 3-6 rayons allongés.
Involucre à 2-5 folioles grandes, inégales, ovales-lancéolées, mucronées, entières.
Involucelle concave, à folioles longuement soudées, à 5-10 lobes courts, mucronulés.
Inflorescence : ombelle d'ombellules.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Floraison : Juillet - Août.
Fruit : akène, dissémination barochore. Fruit ovoïde, à côtes saillantes, et ailées, 3 bandelettes.
Rochers et pelouses des hautes montagnes ; Alpes de la Savoie, du Dauphiné, de la Provence. Suisse ; Italie ; Tyrol et Carniole.
Carotte sauvage
(Daucus carota)
La carotte est une plante herbacée bisannuelle de 30 - 80 cm, à rameaux étalés du genre Daucus.
Racine pivotante, épaisse et allongée.
Feuilles molles couvertes de poils, les inférieures oblongues, bipennatiséquées, à segments ovales ou oblongs, incisés-dentés.
Fleurs blanches ou rosées, celles de la circonférence rayonnantes, la centrale presque toujours purpurine.
Ombelles grandes, à 20-40 rayons grêles, arqués-convergents à la maturité.
Involucelle à folioles linéaires-acuminées, membraneuses au bord, entières ou trifides.
Inflorescence : ombelle d'ombellules.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Floraison Mai - Octobre.
Akène ellipsoïde, à aiguillons en alêne, distincts à la base, égalant environ sa largeur. Dissémination épizoochore.
Champs et coteaux, dans toute la France et en Corse. Europe ; Asie occidentale et centrale, Sibérie ; Afrique septentrionale.
Cerfeuil musqué
(Myrrhis odorata)
Appelé aussi Cerfeuil perpétuel, Cerfeuil d'Espagne, Fougère musquée, Gros persil, le cerfeuil musqué est une plante vivace de 50 cm à 1 mètre, velue, à odeur d'anis du genre Myrrhis.
Cultivée pour ses feuilles et ses graines au goût sucré et anisé, utilisées comme condiments alimentaires.
Les feuilles fraîches, crues, à odeur anisée caractéristique, peuvent servir à aromatiser les salades et crudités, omelettes et potages... Les graines sont utilisées pour parfumer les desserts et pour préparer des liqueurs.
Tige robuste, dressée, creuse, cannelée très ramifiée.
Feuilles grandes, molles, bi-tripennatiséquées, à segments lancéolés, incisés-pennatifides.
Fleurs blanches, en ombelles à 6-15 rayons pubescents, dressés à la maturité.
Involucre nul.
Involucelle à 5-8 folioles lancéolées, membraneuses, ciliées, réfléchies.
Calice à limbe nul.
Pétales obovales, émarginés, à pointe courbée.
Styles courts, réfléchis.
Inflorescence : ombelle d'ombellules.
Sexualité : androdioïque.
Pollinisation : entomogame.
Floraison : Juin - Août.
Fruit grand, oblong, long de 20 à 30 mm, comprimé par le côté, acuminé d'un noir luisant à la maturité.
Méricarpes à 5 côtes égales, fortement carénées, tranchantes, creuses en dedans, séparées par des vallécules profondes, sans bandelettes. Dissémination : épizoochore.
Prairies et bois des montagnes ; Vosges ; Jura ; Alpes ; Forez, Auvergne et Plateau central ; Corbières et Pyrénées. Europe centrale et méridionale.
Cumin des prés
(Carum carvi)
Appelé aussi Carvi, Anis des prés, Faux anis, Anis des Vosges, le Cumin des prés est une plante bisannuelle de 30-60 cm, glabre, à racine charnue, longuement pivotante en fuseau, nue au sommet, odorante du genre Carum.
Cultivée pour ses feuilles et surtout ses graines, utilisées pour leurs qualités aromatiques (comme condiment) et médicinales. C'est une plante proche du fenouil, de l'anis et de l'aneth.
L'utilisation du carvi est attestée dans l'Égypte ancienne 1500 ans avant Jésus-Christ, et cette plante est citée dans Henry IV de Shakespeare : dans le 2e acte, Falstaff est invité à prendre un repas de reinettes et carvi, censé faciliter la digestion. Mais ce sont surtout les graines, plus aromatiques, qui sont utilisées, notamment pour parfumer les viandes : porc, gibier, oie… Elles s'emploient aussi dans les fromages (en particulier avec le munster), la charcuterie, la choucroute, le goulash, ainsi que dans certaines pâtisseries et confiseries. Les graines de carvi sont parfois improprement baptisées cumin, alors qu'il s'agit de deux épices distinctes.
Ingrédient traditionnel de la cuisine germanique, le carvi entre aussi dans la composition du kummel, liqueur traditionnelle allemande. On le retrouve dans de nombreux autres alcools : l'aquavit, le gin, le schnaps, le Brennivín, etc.
Tige sillonnée-anguleuse, rameuse souvent dès la base.
Feuilles oblongues, bipennatiséquées, à lanières linéaires, courtes, paraissant en croix sur le pétiole, les supérieures munies à la base de la gaîne de 2 segments finement découpés.
Ombelles de fleurs blanches à 6-12 rayons très inégaux, dressés après la floraison.
Involucre et involucelle nuls ou à 1-4 folioles.
Styles 1 fois plus longs que le stylopode.
Inflorescence : ombelle d'ombellules.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Floraison : mai - juillet.
Fruit ovoïde brun-jaunâtres arqués légèrement, aromatique. Dissémination barochore.
Prés et bois, surtout montagneux, dans l'Est, le Centre et le Midi ; nul dans tout l'Ouest. Europe ; Sibérie, Caucase, Perse, Thibet.
Égopode
(Aegopodium podagraria)
Appelé aussi Herbe aux goutteux, Podagraire, Égopode podagraire, l’Égopode est une plante vivace de 30 - 80 cm, glabre, à souche longuement rampante du genre Aegopodium.
Tige robuste, creuse, à section triangulaire, cannelée, peu rameuse.
Feuilles inférieures longuement pétiolées, biternées, à folioles larges de 3 - 4 cm, ovales-lancéolées, aiguës, inégalement dentées en scie, les caulinaires sessiles sur la gaîne et ternées.
Fleurs blanches, en ombelles à 12-20 rayons grêles presque égaux, la centrale seule fertile.
Involucre et involucelle nuls.
Calice à limbe nul.
Pétales obovales, émarginés, à pointe courbée.
Styles réfléchis, 3 fois plus longs que le stylopode conique.
C'est une plante très envahissante, dont il faut se méfier. Elle émet des racines nombreuses et profondes, difficiles à extraire. Cela peut se faire sur plusieurs années, et les autres plantes ou fleurs ne résistent pas à son envahissement : les rosiers, par exemple, dépérissent. Même si on l'arrache, les racines restent et la plante repousse de plus belle. Un tout petit morceau de racine oublié peut redonner une nouvelle plante. Et, cerise sur le gâteau, cette plante se reproduit également par graines. Elle fleurit en juin ; sa fleur est d'ailleurs assez jolie : c'est une ombellifère (comme la carotte : d'ailleurs, les racines ont une odeur de carotte). Un pied peut donner des centaines de graines...
Pour éviter la prolifération, planter des capucines permet parfois d'occuper le terrain de manière plus satisfaisante.
Comme son nom l'indique, la plante était utilisée pour soigner la goutte : goûteuse, elle peut être consommée crue, en salade, ou cuite, comme les épinards.
Inflorescence : ombelle d'ombellules.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Floraison : Mai - Août.
Fruit : akène petit, ovoïde-oblong, comprimé par le côté, glabre. Méricarpes à bords contigus, à 5 côtes filiformes égales. Vallécules sans bandelettes. Graine à face commissurale plane. Dissémination barochore.
Lieux frais et ombragés, peut se révéler une adventice tenace. Croissance rapide et peut atteindre 80 cm. Dans presque toute la France; très rare dans la région méditerranéenne. Europe ; Sibérie, Caucase et région pontique.
Grande astrance
(Astrantia major)
La grande astrance (Astrantia major), encore appelée Grande Astrance, Grande Astrantie, Grande Radiaire est une plante glabre de 30 - 90 cm, à tige dressée, simple ou à rameaux opposés, portant des feuilles luisantes à 5-7 lobes, palmatipartites du genre Astrantia.
Fleurs blanches ou rosées, petites, nombreuses, réunies en ombelles simples sont portées par des pédicelle fins et allongés.
Bractées blanches ou rosées, lancéolées aigües.
Type d'inflorescence: ombelle simple.
Répartition des sexes: androdioïque.
Type de pollinisation: entomogame, anémogame.
Période de floraison : juin à septembre.
Type de fruit: akène à 10 côtes saillantes, dissémination épizoochore.
Biotopes, formations végétales, phytosociologie.
Espèce de demi-ombre, hygrosciaphile, oligotrophiles, neutrocline à large amplitude.
Habitat type : mégaphorbiaies (Adenostylion alliariae) subalpines à montagnardes, forêts ripicoles occidentales, hêtraies-sapinières (Abieti-fagenalia).
Aire de répartition: orophyte sud-européen; Jura, Alpes, Massif central, Cévennes, Corbières.
Impératoire
(Peucedanum ostruthium)
Appelée aussi Peucédan Impératoire, Benjoin français, l'Impératoire (Peucedanum ostruthium) est une plante vivace, de 40-60 cm, glabre et verte, à racine tubéreuse du genre Imperatoria.
Tige creuse, striée.
Feuilles inférieures tripennées, à folioles ovales ou oblongues, pétiolulées, souvent lobées, dentées en scie, les supérieures petites, sessiles sur une gaîne renflée.
Fleurs blanches ou rosées, en ombelles grandes, à 20-40 rayons grêles, très inégaux.
Involucre nul.
Involucelle à folioles caduques.
Calice à limbe nul.
Styles plus longs que le stylopode.
Inflorescence : ombelle d'ombellules.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Floraison Juin - Août.
Fruit : akène, dissémination anémochore. Fruit bien plus court que le pédicelle, suborbiculaire, échancré aux 2 bouts, largement ailé à aile amincie.
L'Impératoire (surtout la racine de saveur forte et d'odeur pénétrante) possède diverses propriétés : apéritive, expectorante, stomachique et sudorifique.
L'Impératoire peut-être utilisée en cuisine.
Infusée, l'Impératoire peut servir à stimuler l'appétit.
Prairies humides et bords des ruisseaux des montagnes ; Vosges ; Allies ; Forez, Auvergne, Cévennes, Corbières et Pyrénées ; Corse. Europe centrale, d'Espagne à l'lslande et à la Russie.
Laser siler
(Laserpitium siler)
Appelé aussi Sermontain, le Laser siler est une plante vivace de 30 cm. à 1 mètre, d'un vert glauque, très glabre du genre Laserpitium.
Tige pleine, striée.
Feuilles inférieures très grandes, à pétiole comprimé latéralement, bi-tripennées, à folioles un peu épaisses, oblongues-lancéolées, entières, atténuées à la base, mucronées, veinées en réseau les supérieures sessiles sur une gaine ventrue.
Fleurs blanches ou rosées.
Ombelles grandes, à 20-40 rayons.
Involucre à folioles-linéaires-lancéolées, glabres, étalées, persistantes.
Styles reflèchis.
Inflorescence : ombelle d'ombellules.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Floraison : juillet - août.
Fruit akène linéaire-oblong, arrondi à la base, glabre et luisant, très odorant, à ailes égales, étroites, n'égalant pas le disque du méricarpe. Dissémination anémochore.
Bois et rochers des montagnes de l'Est et du Midi ; Jura ; Bugoy ; Alpes ; Cevennes ; Corbières et Pyrénées. Europe centrale et méridionale.
Petite astrance
(Astrantia minor)
La Petite Astrance (Astrantia minor), encore appelée Petite Radiaire et également Petite Astrantie du genre Astrance.
La Petite Astrance se rencontre dans la pénombre des sous bois mais aussi parfois dans les alpages. Elle peut faire de 15 à 40 cm avec ses feuilles dentées vert pâle en éventail.
Involucre à bractées étroites à nervures peu nettes.
Elles possèdent de petites fleurs blanches de type ombellule de 1 à 2 cm de diamètre.
Inflorescence : ombelle d'ombellules.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Fruit : akène couvert d'écailles subaiguës ou à peine obtuses.Dissémination épizoochore.