Famille des Orobanchacées

Nom latin : Orobanchaceae

Caractéristiques communes : Ce sont des plantes herbacées, à feuilles simples, alternes, plus ou moins parasites.

Caractéristiques courantes : C'est en particulier la famille des orobanches qui parasite de façon quasi spécifique d'autres plantes.

Fleur Caractéristiques
Bartsie des Alpes
(Bartsia alpina)
La Bartsie des Alpes (Bartsia alpina), est une plante vivace de 10 - 30 cm, velue-hérissée de la famille des, ou des Orobanchaceae selon la classification phylogénétique et des Scrophulariaceae dans la classification classique et du genre Bartsia.
Souche rampante.
Tiges dressées ou ascendantes, simples, lâchement feuillées.
Feuilles ovales, rugueuses-chagrinées, crénelées-dentées.
Fleurs d'un violet sale, grandes, opposées, pédicellées, en grappes d'abord courtes, puis longues et lâches.
Bractées foliacées, ovales, crénelées, 2 - 3 fois plus longues que le calice, celui-ci en cloche, fendu jusqu'au milieu à lobes ovales-lancéolés obtus.
Corolle de 2 cm, étroite à la base, à lèvre supérieure obtuse, l'inférieure plus courte, à lobes égaux et obtus.
Inflorescence : racème simple.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Fruit : Capsule poilue, ovale-elliptique, presque 1 fois plus longue que le calice. Dissémination épizoochore.
Floraison : Juin - Août.
Pelouses et rocailles des hautes montagnes ; Hautes-Vosges ; Haut-Jura ; Alpes ; Cantal ; Pyrénées. Toute l'Europe jusqu'à la Russie arctique ; Sibérie.
Lathrée écailleuse
(Lathraea squamaria)
Lathraea squamaria, la lathrée écailleuse ou clandestine écailleuse, est une espèce de plantes de la famille des Scrophulariaceae selon la classification classique, ou de celle des Orobanchaceae selon la classification phylogénétique.
La lathrée écailleuse est un parasite de divers arbres (aulnes, noisetiers et parfois d'autres arbres comme les hêtres) aux dépens desquels elle se nourrit. Elle n'a ni feuilles ni chlorophylle, et puise sa nourriture dans les racines de ses hôtes grâce à des suçoirs.
La plante disparaît après la floraison de la surface jusqu'au printemps suivant. Étant donné qu'elle fleurit et fructifie durant la montée de la sève au printemps, les hôtes ne souffrent que très peu de ce parasitisme. Elle est constituée de tiges souterraines blanches couvertes d'écailles charnues.
Plante vivace, glabrescente, devenant noire, à souche souterraine chargée d'écailles blanches, imbriquées, très charnues, suborbiculaires en coeur.
Tige de 8-25 cm., simple, dressée, munie de quelques écailles.
Fleurs blanchâtres ou rosées, bilabiées (1,2 à 2 cm), assez petites, inclinées, courtement pedicellées, disposées en grappes spiciformes unilatérales.
Calice velu-glanduleux, en cloche, à lobes ovales.
Corolle dépassant peu le calice.
Capsule ovale, à nombreuses graines globuleuses. Les fruits mûrs libèrent une grande quantité de fines graines.
Floraison : avril – mai.
Sur les racines des arbres, dans les lieux frais et ombragés, çà et là dans une grande partie de la France. Europe, jusqu'à la Scandinavie ; Asie occidentale, jusqu'à l'Himalaya.
Orobanche
(Orobanchaceae)
Tozzie des Alpes
(Tozzia alpina)
Plante vivace de 10-30 cm, délicate, à souche fragile, écailleuse de la famille des orobanchacées.
Tige dressée, charnue, poilue sur 2 lignes, à rameaux étalés-dressés.
Feuilles opposées, sessiles, glabres et molles, ovales-obtuses, offrant à la base quelques grosses dents.
Fleurs d'un jaune doré à gorge maculée de pourpre, axillaires, solitaires, pédonculées.
Calice en cloche, à 4 dents courtes et inégales.
Corolle à peine bilabiée, à tube grêle dépassant le calice, à lèvre supérieur peu ou point concave, bilobée, l'inférieur à 3 lobes plans presque égaux.
4 étamines didynames.
Anthères à 2 loges égales mucronées.
Capsule globuleuse, indéhiscente, à 1 seule graine.
Lieux humides et ombragés des hautes montagnes : Jura ; Alpes ; Cantal ; Pyrénées centrales. Répartition Europe centrale et méridionale. Floraison Juin-août.