Famille des Violacées

Nom latin : Violaceae

Caractéristiques communes : Ce sont des arbres, des arbustes, des plantes herbacées, rhizomateuses, à feuilles alternes, à fleur solitaire irrégulière à 5 pétales libres, les inférieurs formant un éperon à l'arrière.

Caractéristiques courantes : Souvent en touffes basales

Fleur Caractéristiques
Pensée à deux fleurs
(Viola biflora)
Appelée aussi Pensée à deux fleurs, Violette jaune, la Violette à deux fleurs est une plante vivace glabrescente, à souche rampante du genre Viola.
Tiges de 5 - 10 cm, faibles, ordinairement à 2 fleurs.
Feuilles en rein, très obtuses, crénelées, brièvement ciliées, les inférieures longuement pétiolées.
Stipules petites, ovales, entières.
Fleurs jaunes, avec des lignes brunes, petites, sur des pédoncules dépassant les feuilles.
Pétales supérieurs rapprochés et dressés, l'inférieur penché.
Éperon dépassant peu les appendices.
Style courbé à la base, puis redressé.
Stigmate élargi en disque horizontal bilobé.
Inflorescence : fleur solitaire latérale.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame, autogame.
Floraison : Juin - Juillet.
Fruit : capsule ovale, obtuse, glabre. Dissémination myrmécochore.
Bois et rochers humides des hautes-montagnes ; Jura ; Alpes ; Mont-Dore ; Pyrénées ; Corse. Europe ; Asie, de l'Oural et du Caucase jusqu'à l'Inde ; Amérique boréale.
Pensée éperonnée
(Viola calcarata)
La pensée des Alpes (Viola calcarata), également appelée pensée éperonnée, est une plante herbacée du genre Viola.
Plante vivace, glabre ou un peu hispide.
Tiges courtes, nues inférieurement, ascendantes.
Feuilles ovales ou oblongues-lancéolées, presque toutes ramassées en rosette, dentées ou presque entières.
Stipules pennatifides, à 2-4 lobes étroits, l'inférieur petit, non réfléchi, le médian linéaire-oblong, entier.
Fleurs violettes ou jaunes, grandes, longuement pédonculées.
Sépales lancéolés, non acuminés, à appendices non ciliés.
Éperon grêle, plus long que les sépales et égalant les pétales.
Stigmate creusé en entonnoir.
Inflorescence : fleur solitaire latérale.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Fruit : capsule, dissémination myrmécochore.
Pelouses des hautes montagnes ; toute la chaine du jura ; Alpes de la Savoie, du Dauphiné et de la Provence. Europe centrale et méridionale, de la Bavière à la Sicile et à la Grèce.
Violette blanche
(Viola alba)
La Violette blanche est une plante vivace acaule, poilue du genre viola.
Souche grêle, à rejets rampants, non radicants, florifères.
Feuilles radicales adultes grandes, ovales-oblongues en cœur, crénelées, pubescentes, d'un vert clair.
Stipules lancéolées-linéaires, à cils du milieu égalant leur largeur.
Fleurs blanches, assez grandes, à odeur suave.
Pédoncules fructifères couchés.
Sépales oblongs, obtus.
Éperon jaunâtre.
Stigmate en crochet aigu.
Plante polymorphe.
Inflorescence : fleur solitaire latérale.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Floraison : Février - Avril.
Fruit : capsule subglobuleuse, verdâtre, poilue. Dissémination myrmécochore.
Bois, haies, coteaux, surtout dans l'Est et le Midi, rare dans l'Ouest et le Centre. Europe centrale et méridionale.
Violette des bois
(Viola reichenbachiana )
Appelée aussi Violette de Reichenbach, la Violette des bois est une plante vivace caulescente, glabrescente, verte du genre Viola.
Tiges de 10-30 cm, glabres, naissant à l'aisselle des feuilles d'une rosette centrale.
Feuilles ovales en cœur, les supérieures acuminées, pétiolées, crénelées.
Stipules étroites, lancéolées-linéaires, frangées.
Fleurs d'un violet clair ou bleuâtre, inodores.
Sépales lancéolées-aigus.
Éperon étroit, violacée, 2 - 3 fois plus longs que les appendices.
Stigmate en crochet aigu.
Inflorescence : fleur solitaire latérale.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame.
Floraison : Avril - Mai.
Fruit : Capsule trigone, aiguë, glabre. Dissémination myrmécochore.
Bois, haies, dans toute la France et en Corse. Toute l'Europe ; Asie, de la Sibérie à l'Inde et au japon ; Algérie et Canaries.
Violette odorante
(Viola odorata)
La Violette odorante est une plante vivace acaule, pubescente du genre Viola.
Les belles fleurs bleues odorantes sont stériles alors que de petites fleurs verdâtres et tardives forment des graines.
La violette odorante est utilisée en parfumerie. On ne distille toutefois pas les fleurs mais les feuilles. Le produit obtenu possède une note verte, poudrée, légèrement cireuse. La note 'fleur de violette', typique et plus douce est obtenue grâce à des molécules de synthèse.
Souche épaisse, émettant des stolons allongés, radicants, florifères.
Feuilles radicales adultes largement ovales en cœur, obtuses, crénelées, celles des stolons de l'année arrondies en rein.
Stipules ovales-lancéolées, à cils plus courts que la moitié de leur longueur.
Fleurs d'un violet foncé, rarement lilacées ou blanches avec éperon violacé, grandes, très odorantes.
Pédoncules glabres, les fructifères couchés.
Sépales ovales, obtus.
Stigmate en crochet aigu.
Plante polymorphe.
Inflorescence : fleur solitaire latérale.
Sexualité : hermaphrodite.
Pollinisation : entomogame, autogame.
Floraison : Mars - Mai.
Fruit : Capsule subglobuleuse, violacées, pubescente. Dissémination myrmécochore.
Haies, bois, prés, dans toute la France et en Corse. Toute l'Europe ; Asie occidentale jusqu'à l'Inde ; Afrique septentrionale.