Epilobe en épi (épilobe à feuille étroites, Laurier de Saint Antoine)

Classification : Angiospermes,
Dicotylédones
Famille : Onagracées
Nom latin : Onagraceae

Nom latin : Epilobium angustifolium

Caractéristiques

Appelé aussi Laurier de saint Antoine, Épilobe à feuilles étroites, l'Épilobe en épi est une plante annuelle dépassant souvent 1 mètre, dressée, glabre, à souche rampante du genre Chamerion.
L'épilobe est une espèce pionnière. En plus de ses graines, une fois établie, la plante se propage aussi largement par ses racines qui se rejoignent sous le sol.
Feuilles alternes, éparses, sessiles, lancéolées, entières, veineuses en réseau. Les feuilles d'épilobe en épi sont uniques en ce sens que les nervures des feuilles sont circulaires et ne prennent pas fin sur les bords de la feuille, mais forment des boucles qui se rejoignent sur le bord extérieur des feuilles. Cette caractéristique rend ces plantes très faciles à identifier à tous les stades de leur croissance.
Fleurs rouges, grandes (15-20 mm.), étalées en roues, en longues grappes feuillées seulement à la base.
Bractées égalant à peine le pédicelle.
Pétales obovales un peu inégaux, entiers, à onglet court.
Étamines et styles penchés.
Style dépassant un peu les étamines.
4 stigmates, réfléchis.
Floraison : juin - septembre.
Capsule linéaire rouge-brun pleine de semences s'ouvre au sommet. Elle porte de nombreuses graines brunes, environ 300 à 400 par capsule et 80000 par plante. Les graines ont des poils soyeux qui facilitent la dispersion par le vent. Quand les arbres et les broussailles grandissent, les épilobes meurent, mais les graines restent viables dans le sol pendant de nombreuses années.
Présente en colonie dense dans tous les terrains dégagés, comme les coupes de bois, clairières, lisières, talus, ravins humides, lieux incendiés.
Presque toute la France ; nul dans le sud-ouest et la région méditerranéenne ; Corse.Toute l'Europe ; presque toute l'Asie ; Amérique septentrionale.